Le chocolat, bientôt un ingrédient de luxe ?

Jean Routhiau chocolat luxe

Boissons, confiseries, gâteaux… Le chocolat est présent dans de nombreux produits adorés des Français. Consommé principalement lors des fêtes de fin d’année ou de Pâques, le chocolat est également un allié gourmand tout au long de l’année. Dans ce contexte, que serait un monde sans chocolat ? La menace existe-t-elle vraiment ? 

 

UN SUCCÈS QUI ATTEINT DÉSORMAIS LES PAYS ÉMERGENTS

Si la question de la « pénurie » du chocolat est abordée, ce n’est pas anodin. Cette problématique est à prendre très au sérieux, notamment pour ses conséquences tragiques en l’espace de quelques années. La disparition du chocolat s’expliquerait par deux facteurs essentiels : le réchauffement climatique et l’apparition de nouveaux consommateurs originaires des pays émergents. Selon l’Organisation Internationale du Cacao, la demande mondiale a augmenté de 7 % en 2016.

 

Qui sont ces nouveaux demandeurs ? Principalement des gourmands venus de Chine, d’Inde ou du Brésil. La standardisation « des goûts » aux quatre coins du globe a fait du chocolat un aliment star, tendant à être aussi prisé que le caviar ou la truffe. En Chine, la consommation de chocolat a bondi de 75 % entre 2010 et 2015, une hausse significative qui impacte la production de cacao. En effet, si la consommation a augmenté de 3 % par an pendant les dix dernières années, la production, elle, n’a connu qu’une légère augmentation de l’ordre de 1,5 %.

 

Devenu un véritable or noir, le chocolat est une gourmandise qui affole et dont raffole la population mondiale.

 

LES CONSÉQUENCES TRAGIQUES DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

L’autre menace qui guette la production de chocolat vient du dérèglement causé par le réchauffement climatique. Selon les experts, la planète devrait connaître une augmentation de sa température de 2,1 % d’ici 2050. Si cela se concrétise, la culture de la plante de cacao se verrait alors impossible. Les conditions requises pour cultiver le cacao tendraient donc à disparaître.

 

Cette hausse de température impactera, en premier lieu, les productions importantes implantées en Côte d’Ivoire et au Ghana. À eux seuls, ces pays représentent près de 60% de la production mondiale de chocolat. Sans la production générée par leurs plantations, la pénurie de chocolat deviendrait réelle et il serait presque impossible de se procurer du chocolat sans avoir à en payer le prix fort.

 

Ces pays équatoriaux souffrent désormais d'une insuffisance en matière de réserves d'eau, causée par une déforestation à grande échelle, nuisant au bon développement des cacaoyers. Depuis 60 ans, les forêts ivoiriennes sont coupées en masse pour pouvoir être remplacées par des cacaoyers. Problème : aujourd’hui, la forêt ne couvre plus que 4 % du territoire et le manque d’eau menace les nouvelles plantations.

 

Cependant, le manque d’eau et la hausse de la température ne sont pas les risques qui guettent les cultures de cacao. Le manque d’humidité dans l’air impacte lourdement les exploitations cacaoyères. En somme, la solution serait de pouvoir déplacer les cultures à 300 mètres en altitude. Mais il s'agit d'un défi difficilement réalisable.

 

QUELLES ALTERNATIVES POUR CONTRER LA MENACE DE PÉNURIE ?

L’industrie du chocolat tente de trouver des solutions pour éviter une « rupture de stock massive » et continuer à répondre à une demande constante. Pour ce faire, des alternatives se mettent progressivement en place. Certaines consistent à opter pour un mode de production plus responsable en diminuant la quantité de chocolat, mais en privilégiant sa qualité. Effectuer des mélanges avec de la pâte d’amande ou de noisette peut également être un pas vers une meilleure gestion des stocks de chocolat.

 

Ce n’est qu’en adoptant des méthodes de production et de consommation plus responsables que le chocolat pourra demeurer accessible. Cela passe par une vraie prise de conscience sur l’état actuel de la planète et sur les pouvoirs dont disposent les hommes afin d’inverser la tendance.

  

 

 

Vous êtes restaurateur  et vous souhaitez découvrir nos produits ?

Retour à la liste

ARTICLES RÉCENTS

Vous êtes restaurateur  et vous souhaitez découvrir nos produits ?